Comment savoir si un vin est bon ?

4091efa3c1cec306683b9ab3ac1854be_large

Pas besoin d’être un grand connaisseur pour savoir si on est en train de goûter un vin de table ou un grand cru… Nous allons parler ici d’apprendre à apprécier les arômes et les saveurs plus cachées du vin. Cela ne se cantonne pas au gout mais à toute une observation préalable et une dégustation méticuleuse.

Je le répète, pas besoin d’être un grand œnologue pour suivre ces quelques conseils, il s’agit plutôt d’une brève introduction à la dégustation.

Tout d’abord il est nécessaire de bien conserver son vin et pour cela il vous faudra une cave à vin digne de ce nom. Je vous conseille ce guide pour en apprendre plus sur la conservation du vin.

La vue

Avant toutes chose, servez vous quelques gorgée de la bouteille que vous avez décidé d’étudier.

Dans un premier temps il vous faut user de vos yeux. Appréciez la robe du vin, pour du rouge elle s’étale entre violet (quand le vin a vieillit) à l’orangé (quand il est encore jeune).

apprendre-la-degustation

Il est maintenant temps de chercher à découvrir son épaisseur (corps du vin) on fait cela comme on l’as tous déjà vu faire par de grands connaisseurs en plaçant le verre devant une surface blanche. Il faut ensuite remuer le verre doucement pour voir ruisseler les gouttes au bord du verre. Si elles s’écoulent lentement c’est gage d’un vin ayant un bon corps et une teneur en alcool (souvent) un peu plus faible.

L’odorat

Vous pouvez maintenant sentir le vin, l’étape la plus intéressante de la dégustation. Cela se découpe en deux phases :

  • Le premier nez : sentez l’odeur générale du vin pour vous faire une idée de son caractère.
  • Le second nez : remuez le verre pour aérer un peu le vin et ressentez le. De nouveaux arômes devraient se dégager et c’est là que vous allez trouver les senteurs fruitées d’un vin bien mûr ou les senteur boisées d’un jeune vin.

Le goût

Pour bien le déguster il faut prendre de petites gorgées de vin. Il faut l’apprécier et bien le faire tourner en bouche pour que toute la langue soit sollicitée lors de votre évaluation.

Pour accentuer l’afflux des arômes je vous conseille d’aspirer un petit filet d’air pour les faire parvenir à votre nez.

conservation vin

J’espère que cet article vous aura aidé à progresser et à mieux apprécier le vin. Si vous souhaitez en apprendre un peu plus je vous conseille de lire l’article du Figaro sur ce sujet. A bientôt pour d’autres conseils !